Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un meilleur service pour les Valentinois.

Publié le 27 Septembre 2011 par Noubar KECHICHIAN in Valence

Dans le Dauphiné Libéré de ce jour, Patrick Labaune, Député de la première circonscription de la Drôme m'apporte son soutien face aux attaques du PS et approuve ma proposition de "Charte morale" pour les bailleurs sociaux.
Je le remercie ainsi que l'ensemble des personnes (collègues élus municipaux, responsables politiques et les Valentinois) qui m'ont témoigné leur amitié et leur soutien. Je souhaite que la mise en lumière de ces questions serve à améliorer la vie des valentinois. Cela a toujours été le moteur de mon engagement.
Je ne tomberai pas dans le piège de l'opposition dogmatique tendu par le PS. Je suis et je reste un centriste, attaché aux valeurs humanistes et sociales. Je crois à la mixité sociale et ceux qui la mettent en oeuvre ont le devoir de prendre toutes les mesures pour la réussir.
Par certains côtés, cette situation me rappelle celle de la restauration scolaire lorsque j'étais Adjoint au Maire en charge du temps périscolaire. Certains enfants mangeant à la cantine avaient pris conscience d'une rupture de transmission de l'information à leurs parents : Les employés municipaux des cantines ne rencontraient jamais les parents. De plus, les employés n'avaient aucun outil de dissuasion. Ils étaient impuissants face aux enfants perturbateurs de plus en plus nombreux. Et le temps des repas devenait incontrôlable.
Avec l'aide des équipes et de la Direction Enfance Education, j'ai personnellement supervisé un plan qui a permis de ramener de l'ordre et un fonctionnement normal dans les cantines : Nous avons mis en place un système d'avertissement que les employés municipaux pouvaient donner aux perturbateurs. L'information était immédiatement transmise au parents. Au deuxième avertissement, je recevais personnellement Parents et enfants pour un entretien. Au troisième avertissment (ou selon la gravité des faits) une exclusion  plus ou moins longue était prononcée contre le perturbateur concerné. Cela était souvent difficile de prendre ces décisions mais elles ont permis de mettre un terme aux troubles. Avec son volet dissuasif, ce plan avait aussi une portée éducative et a fait ses preuves.
Pour la politique du logement social, c'est ce genre d'actions volontaristes que j'appelle de mes voeux pour réussir à faire cohabiter au mieux tous les Valentinois.
Commenter cet article