Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Allons enfants de la Patrie !!

Publié le 16 Mai 2014 par Noubar KECHICHIAN in Point de vue

tricolore.jpg

La polémique créée par Mme Taubira concernant la Marseillaise soulève nombre de questions. Que Madame Taubira ait préféré écouter en silence une soliste chantant notre hymne national plutôt que de l'accompagner est à la rigueur compréhensible. Ce qui est plus choquant, c'est qu'elle compare le fait de chanter la Marseillaise à un "Karaoké d'estrade" pour répondre à ses détracteurs.


Chanter l'hymne national, c'est déclarer sa flamme à son pays, à sa patrie. Ne pas chanter, la Marseillaise, c'est taire cet amour. Cela est grave pour un membre du Gouvernement et cela serait tout aussi grave pout tout dirigeant politique, et même de nos sportifs sélectionnés pour représenter la France dans des compétitions internationales.

 

La Marseillaise n'est pas un chant agressif. Lambert Wilson ou Pierre Bergé qui y  voient du racisme ou de la xénophobie auraient mieux fait de se taire. Sans entrer dans une longue et fastidieuse étude de l'ensmble des paroles de la Marseillaise, voilà ce que disent le premier couplet et le refrain qui sont généralement la seule partie chantée :

 

Allons enfants de la Patrie, le jour de gloire est arrivé : C'est clairement un message positif ;)


Contre nous de la Tyrannie, l'étandard sanglant est levé.

Entendez-vous dans les campagnes, mugir ces féroces soldats : C'est ici une alerte du citoyen contre toute agression ou atteinte à l'intégrité de la nation. Il faut empécher que les ennemis "viennent jusque dans nos bras, égorger nos fils et nos compagnes".

 

Si nous sommes attaqués, nous devons tout naturellement être prêts à défendre notre pays :

"Aux armes citoyens, formez vos bataillons,

marchons, marchons, qu'un sang impur abreuve nos sillons...".


Il est aussi utile rappeler le contexte historique de guerre dans lequel Rouget de l'Isle a ecrit ce texte en 1792 comme un hymne à la liberté, un appel patriotique à la mobilisation générale et une exhortation au combat contre la tyrannie et l'invasion armée étrangère.

 

Aujourd'hui, nous faisons face à d'autres formes d'agressions extérieures, qu'elles soient d'ordre économique ou d'hégémonie culturelle; mais aussi intérieure avec une "pensée unique" qui au nom d'un soi-disant progrès ou modernisme sape méthodiquement les fondements de notre République, détruisant nos valeurs séculaires et nos traditions.

 

C'est pourquoi, plus que jamais, il faut aimer et chanter la Marseillaise et l'apprendre aux nouvelles générations dans nos écoles. La Marseillaise représente l'amour de la République, de la France. Elle exalte le sentiment patriotique et la volonté de vivre ensemble, de défendre notre maison, notre integrité territoriale. Elle n'est pas un chant d'agression, d'expansion ou de conquête et n'exprime aucun rejet de l'étranger.

Commenter cet article