Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014 - 2020 : Nos propositions pour Valence

Publié le 27 Avril 2013 par Noubar KECHICHIAN in Municipales 2014

Nous traversons une grave crise économique. A Valence, nombre de foyers connaissent des difficultés grandissantes. Le Mandat 2014-2020 doit être celui de la rigueur de gestion, du redressement, et de la solidarité, notions portées par le Centre droit.

 

Pas de propositions tapageuses ou clinquantes. Nous voyons comment les promesses non tenues éloignent les citoyens de leurs élus. A chacune de nos propositions, nous nous sommes posé la question : Est-ce que cela est bon pour Valence et les Valentinois ?

 

Quant à la solidarité, ce n’est bien entendu pas celle de l’asservissement et de l’assistanat. Mais bien celle qui élève et qui renforce.

 

ECONOMIE, EMPLOI, COMMERCE

 

Depuis la disparition de la taxe professionnelle et le transfert de la CFE à l’Agglo, nous assistons à l’abandon des efforts en direction des Entreprises au profit d’une explosion des opérations immobilières. Or pour avoir des propriétaires et locataires, il faut des actifs, donc des entreprises. Dans toutes nos décisions, l’emploi sera au cœur de toutes nos politiques.

 

Assises du développement économique : Dans le trimestre suivant l’élection, avec l’ensemble des acteurs locaux, Chambres consulaires, entreprises, les élus, et un audit pour redéfinir les priorités de développement économique pour Valence.

 

Deux exemples :      

Transports /Port multimodal : Valence à vocation à devenir une plate-forme logistique Rail – Route – Rhône du Sud Rhône-Alpes. L’objectif est d’attirer les entreprises de transport et de logistique.

 

Valence Capitale Gastronomique : Créer de l’identité et du lien social. 

 

Construction d’un Palais des Congrès en lieu et place de l’actuel Parc des expositions, obsolète et vieillissant. Pour être attractif, Valence doit dynamiser son territoire, rayonner, faire parler de lui, se rendre plus attrayant pour les entreprises. Nous ne pouvons faire l’économie d’un tel investissement, tant en termes d’attractivité économique que pour une programmation évènementielle et culturelle pour les entreprises et les Valentinois.

 

Parkings : Créer sous ce palais des congrès un parking gratuit de plusieurs centaines de places au service des Valentinois et des manifestations qui s’y dérouleront.

 

 

Mairie : Avec plus de 1500 employés, la municipalité est le premier employeur de Valence.

 

Assurer aux employés municipaux une gestion transparente, rigoureuse et de qualité : De vrais emplois productifs. Sécuriser les postes et emplois existants. Améliorer la formation et la polyvalence. Prioriser l’embauche de jeunes (à nombre d’employés égal, baisse mécanique du coût). Redonner du souffle à l’emploi public, en rappelant son sens premier de « service à la population ».

 

Recréer avec les structures d’insertion les dizaines de postes de gardiennage de parkings.

 

Faciliter le travail des artisans : Cartes d’accès zone piétonne, documents administratifs…

 

Offrir à nouveau aux Valentinois les services d’une cellule-emploi. Permettre à chaque chômeur de pouvoir envoyer gratuitement des courriers pour leur recherche d’emploi.

Etre les instigateurs d’un dialogue entre le monde de l’entreprise et celui des demandeurs d’emplois en organisant chaque année un grand FORUM DE L’EMPLOI. La Mairie doit jouer un rôle de facilitateur.

 

Continuer les opérations thématiques (été, étudiants…) avec Pole Emploi et les actions avec le PLIE et la Mission locale.

 

Dans les limites fixées par la loi, privilégier dans nos achats les entreprises locales. Intégrer des clauses dans les marchés publics…

 

 POLITIQUE DE TRANQUILLITE PUBLIQUE :

 

La sécurité des biens et des personnes est la première des libertés. C’est une des fonctions régaliennes de l’Etat. Cela doit être aussi une priorité d’une municipalité comme Valence où les actes de violence se banalisent et où le sentiment d’insécurité est à son paroxysme. Nos actions doivent décourager les actes de dégradation et de violence. Nous voulons protéger et redonner confiance aux Valentinois et leur rendre leur ville, du centre-ville à la périphérie.

 

Implantation de caméra de vidéosurveillance : Développer en lien avec la Police Nationale  la vidéosurveillance des quartiers et lieux sensibles. Développer avec CITEA la vidéosurveillance sur les lignes et surtout stations les plus sensibles.

 

Renforcer la présence policière aux sorties des lycées et collèges où des agressions se produisent de plus en plus.  

 

Créer au sein de la Police Municipale, une brigade d’intervention rapide. Opérations d’urgence ou « coup de poing ».

 

 Remettre en place le gardiennage des parkings qui avait permis de stopper les dégradations.

 

Faire appliquer les règles de vie en société dans le centre ville : Pas de chiens dangereux ou divagant sur la voie publique, pas de consommation d’alcool ou d’état éthylique avancée sur la voie publique…

 

Au-delà des moyens, créer un état d’esprit de combat, engager un bras de fer avec les délinquants et les parents qui ne remplissent pas leur devoir d’éducation. Encourager les familles exemplaires et pénaliser ceux qui ne respectent pas les règles de vie en communauté. Responsabiliser les parents de délinquants mineurs. Le Projet Educatif et d’Animation Urbaine apporte des outils éducatifs et permet ce soutien aux familles en difficulté.

 

« Le coup de pousse Républicain » : La municipalité doit encourager les solidarités, l’esprit d’initiative, sur des critères de «mérite». Ex : Mettre en valeur des talents scolaires afin de les encourager et d’en faire des exemples. Un  jeune qui réussit, c’est une bonne chose pour lui, sa famille, son quartier, et la société : C’est aussi de la délinquance et des dégradations en moins.

 

Deux fois par an, créer les « rencontres citoyennes », entre la Police Municipale, les élus, les partenaires associatif concernés, les habitant, etc. Afin de nouer le dialogue, de débloquer certaines situations et de mieux se connaitre.

 

Revitaliser l’ensemble des quartiers de la ville : Mobilier urbain, éclairage public, propreté. Une ville propre, entretenue, éclairée conditionne le respect, améliore le quotidien et donc la tranquillité. Les projets dans le cadre de l’ANRU pour certains quartiers sont nécessaires, mais il faut aussi investir dans les quartiers délaissés tels que : Chateauvert, Faventines, Pont du Gât, Danton, Charran.

 

 

FINANCES : 

 

La période de crise grave que traversent nos concitoyens nous impose un devoir de contrôle de la dépense et de la gestion municipale. La majorité qui avait promis de geler les taux d’imposition n’a pas tenu parole en début de mandat. Il est insuffisant qu'à un an des élections elle présente un budget avec une très faible baisse des taux d’imposition.

 

Ce qu’attendent les Valentinois : Un désendettement et une fiscalité juste et maitrisée, stabilisée avec un gel des taux d’imposition. Il faut cesser de porter atteinte au pouvoir d’achat des Valentinois et réussir à tenir le 0% d’augmentation des taux.

 

MANDAT SOBRE : 

 

En cette période de crise et où on demande des efforts à nos concitoyens, les élus doivent être exemplaires, se concentrer sur l’essentiel et éviter les gaspillages : 

 

Exemplarité :

- 15% sur les indemnités de tous les élus contrairement à l’augmentation de celles du Maire dès son élection en 2008.

0 € de frais de bouche (frais de restaurant, boissons…) 

- 50% des frais de réception et de communication.

 

Essentiel : Les élus doivent revenir aux missions essentielles, recentrer l’action de la ville sur le cœur de métier municipal. Plus d’éparpillement de l’action municipale sur des missions secondaires qui peuvent être ralenties en période de crise grave. Ex : Réserver les subventions aux associations valentinoises et non aux nationales.

 

Gaspillages : Arrêter les dépenses superflues même les plus symboliques telle la rénovation des bureaux de la Mairie, l’achat de meubles griffés, de marque, le déménagement inutile de nombre de services municipaux : Les élus doivent avoir la modestie comme rapport à la commune.

 

ANIMATION

 

De grandes animations mensuelles, tant culturelles, sportives ou associatives doivent permettre de rythmer l’animation du Centre ville, en alternance avec des opérations ponctuelles hebdomadaires.

Nous donnerons enfin vie à nos allées provençales que la majorité actuelle a délaissées.

Durant la période estivale : Le Festival d’été doit être repensé pour une offre renouvelée et plus en phase avec les attentes de la population : Qualité, Centralisation, Fréquence, afin de faire de lui un évènement de dimension régionale voire nationale (estivants).

 

 

AGGLOMERATION

 

Durant les débats sur sa construction, j'ai été de ceux qui ont regretté l'affaiblissement des relations privilégiées avec nos communes voisines ardéchoises et la trop grande distance entre la population et l'administration de l'Agglo. Aujourd'hui, Valence Romans Sud Rhône-Alpes Agglomération existe et les élus doivent s'adapter à cette réalité. Les élus doivent s'engager à  veiller à la saine gestion, au développent de la coopération entre agglos voisines (notemment notre voisine ardéchoise) mais aussi d'actions promouvant la proximité et permettant à la population de mieux connaître les compétences de leur Agglo.

 

Baisse de 50% pour les indemnités des élus qui cumulent indemnités Ville et Agglo.

 

LOGEMENT SOCIAL : 

 

La politique volontaire de construction de logements sociaux pourrait mettre en danger le vivre ensemble sans une politique ferme d'accompagnement des locataires :  

 

Réussir la mixité sociale par un accompagnement des locataires. Etablir un « contrat moral » entre le bailleur et le locataire pour assurer un meilleur suivi personnalisé de chaque location. Nous ferons respecter les règles pour que le vivre ensemble fonctionne. Ne pas laisser une minorité d'irresponsables dégrader la vie de tous les autres.

 

Travailler avec les autres communes de l’agglomération à une plus juste répartition des efforts et une harmonisation de l’offre sur toute l’agglo. Nous devons penser à l’échelle de l’agglomération via le PLH et le SCOT.

 

Politique volontaire d’accession à la propriété : Permettre aux locataires de devenir propriétaires de leurs habitations : politique de responsabilisation.

 

 

ETUDIANTS : 

 

Avec près de 10000 étudiants, Valence est le premier pôle universitaire délocalisé de France. Les étudiants contribuent à l’activité économique de Valence et sont une richesse pour les entreprises du bassin Valentinois.

Nous continuerons à soutenir et encourager le monde étudiant, à œuvrer à la création de nouveaux diplômes (environs 150 à ce jour) : Obtenir une meilleure adéquation entre l’offre d’emploi et les diplômes proposés sur Valence.

 

Pérenniser et renforcer le Contrat Municipal Etudiant que nous avons créé en 2001.

 

Soutenir les associations étudiantes et l’Association Valentinoise des Etudiants.

 

Développer des coopérations spécifiques :   

Accompagnement à la scolarité avec l’AVE et les CME

Transports : avec CITEA redéfinir l’organisation de certains bus et lignes (surcharges, horaires inadéquats, absences de bus les dimanches ou certains soirs…).

Restauration : Revoir avec le CROUS la situation du restaurant « la Ferme » sur le site de Briffaut.

 

 Rénovation du parking de l’IUT demandée par les étudiants, les associations sportives mais aussi pour les usagers des entreprises.

 

Un « Conseil Municipal des Etudiants » pour mieux les faire participer à la vie de la cité.

 

 

RESSOURCES COMMUNALES : SOLIDARITE, RESPONSABILITE, ENGAGEMENT CIVIQUE

 

Nous avons parmi nos concitoyens des personnes formées, qualifiées, motivées, disponibles, désireuses de s’engager, de rendre des services à la collectivité. Ces potentiels sont une  richesse pour une commune. Nous devons les mettre en valeur.

 

 Le projet dit « Ressources communales » consiste à faire appel à la solidarité de ces concitoyens sur des missions qui auront été parfaitement ciblées et définies : Sensibiliser et faire participer ces Valentinois à la gestion de la commune, mettre en œuvre  cette ressource locale pour assurer bénévolement des missions spécifiques pour alléger la dépense municipale, faire des économies et pourquoi pas faire baisser les impôts.

 

Exemples :     Entretien de certains espaces verts.

                        Lutte contre les tags.

                        Accompagnement à la scolarité (monde étudiant –CME)

                        Services aux personnes âgées.

                        Entretien environnemental : Tri, nettoyage, sensibilisation,

 

  OBJECTIFS :

 

Toutes ces actions permettront de répondre efficacement aux attentes des Valentinois et d’améliorer la situation de l’Emploi, de la Qualité de vie, de la Sécurité, des Services proposés (animation, habitat, offre de loisirs…), et les animations culturelles, associatives et sportives.

 

Renforcer l’envie de vivre à Valence et d'aimer notre ville.

Protéger le patrimoine de Valence, la richesse de notre histoire, et notre héritage culturelle.  

Assurer aux Valentinois un cadre de vie protégé, agréable et dynamique.

Commenter cet article